la rue du jeu des enfants

Strasbourg, France

Programme : 

Piétonisation et mise en couleur de la Rue du jeu des enfants

Statut :

Inauguration le 26 juin 2017

En collaboration avec :

L'Association de la rue du jeu des enfants et la Ville de Strasbourg

Partenaires:

Association Porte Ouverte, Collectif Permis de Planter

Maestria Peintures et Systèmes, Mr Bricolage, Les Citadines, Weyer Découpe service
l'INSA Strasbourg,Conseil Départemental du Bas Rhin, Patrick Lambin Photographe

Surface :

2 700 m² - 350 m de rue

Début 2017, les commerçants et riverains de la rue du jeu des enfants,

une rue grise et envahie de voiture, obtiennent de la mairie la promesse de piétonisation.

Cinq mois plus tard, c'est chose faite: la rue arbore son nouveau visage...

L'Association de la rue du jeu des enfants nous a approché en fin février pour les aider a monter leur projet de transformation complète de la leur rue. Début mars, nous présentions en réunion publique devant riverains et politiques, l'image d'une rue nouvelle, pleine de vie et de couleur, où les enfants jouent au milieu de la chaussée.

Le 24 juin était célébrée, après d'intenses mois de consultation riveraine, de débats avec les services de la ville, de conception et de chantier participatif, l'inauguration de la nouvelle rue colorée, végétale et piétonne.

Appropriation: le participatif réanimateur d’espace public

L’objectif premier fut l’implication des riverains -- commerçants ou résidents -- dans l’appropriation de leur nouvelle rue. Suite à plusieurs ateliers de consultation et de co-conception, les enjeux primordiaux de la transformation purent être évalués, mais ce n’est qu’au moment du chantier participatif que par un travail colossal de peinture de l’ensemble de la chaussée, tous purent s’approprier réellement le sol de la rue. Les pavés de couleurs, pavés symboliques des rues piétonnes, ont par leur facilité de mise en oeuvre et leur faible coût, permis à tous de participer à la modification de l’espace public.


Street-art : revaloriser les espaces oubliés de la ville


En parallèle de ces actions citoyennes de colorisation du bitume, un comité artistique de volontaires éclairés fut monté pour sélectionner des artistes et des oeuvres qui réanimeraient les espaces morts de la rue. L’art a été utilisé comme un outil de communication tout d’abord, pour signifier sur des surfaces visibles la transformation de la rue, mais aussi subtilement, pour révéler les recoins oubliés et la beauté qui se cachent dans les espaces délaissés.


Végétalisation: planter ensemble un avenir

Le bitume peint, le béton couvert de sérigraphies, la vie a reprit ses droit dans la rue grâce à quelques pots de fleurs, potagers et poubelles végétalisées. Planter et semer pour l’avenir a permis aux habitants de conserver après la phase de chantier participatif une activité fédératrice et source de bien-être, tout en offrant à la rue une vie nouvelle. 

Occuper la rue: rendre l’espace urbain aux citoyens

L’espace libéré des voitures garées, une rue d’ordinaire si étroite devient spacieuse et chaleureuse. Tout ce vide devient alors le terrain de jeu des commerçants et des résidents, qui s’installent et occupent la rue.
Une quinzaine de terrasse en bois des Vosges ont été montées pour les commerçants de la rue, à leur frais mais sous l’égide de l’association, et du mobilier construit participativement prendra bientôt place dans la rue
!

press to zoom
crédit: strasbourg the europtimist
crédit: strasbourg the europtimist
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
crédit: strasstreet
crédit: strasstreet
press to zoom
crédit: pokaa
crédit: pokaa
press to zoom
crédit: pokaa
crédit: pokaa
press to zoom
crédit: pokaa
crédit: pokaa
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
crédit: pokaa
crédit: pokaa
press to zoom
crédit: pokaa
crédit: pokaa
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
crédit: les photos d'alicia
crédit: les photos d'alicia
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom
press to zoom
crédit: patrick lambin
crédit: patrick lambin
press to zoom

Roland Ries, maire de Strasbourg, pose un pavé à l'inauguration

24/06/2017

Le concept initial, que l'on a dessiné fin février 2017, avec la peinture au sol, les terrasses en bois, du mobilier urbain et des oeuvres suspendues

Une rue atypique en plein centre de Strasbourg

Ils en parlent...